Le Musée des parachutistes est un musée de tradition de l'armée de terre, c’est-à-dire qu’il était originellement voué à la formation interne des nouveaux militaires mais qu’il s’est progressivement ouvert au public et collabore aujourd’hui avec des réseaux culturels professionnels.

Le Musée est situé à l’École des troupes aéroportées (ETAP) au nord de la ville de Pau. Fondée en 1946, l’ETAP est une école chargée de former des parachutistes militaires de différents corps de l’armée française (armée de terre, marine nationale, armée de l’air et gendarmerie) sous la direction de l’armée de terre.

Inauguration de la salle d'honneur de l'ETAP en 1964

 

Le Musée trouve son origine dans la salle d’honneur de l’ETAP, un espace d’exposition permanent destiné au personnel de l’école où sont rappelés les exploits des anciens et le souvenir de ceux qui se sont sacrifiés au cours de leur mission. Elle permet de rendre hommage à tous ceux qui ont contribué à l'histoire, de perpétuer les traditions et de les transmettre aux jeunes générations. La salle d’honneur en tant que bâtiment indépendant à l’entrée de l’école a été construite en 1964.

En 1984, la salle d’honneur, de part son importance, devient officiellement un musée. Le 5 octobre 1997, après travaux d’agrandissement, le Musée des parachutistes est inauguré sous sa forme actuelle, toujours sur les bases de la salle d’honneur.

Dans les années 80, le musée récupère un Nord 2501 Noratlas, installé à côté du bâtiment, puis quelques années plus tard, un hélicoptère Puma.

 

Noratlas à l'entrée du musée