Héritières des unités aéroportées du second conflit mondial, puis des bataillons parachutistes qui se sont illustrés en Indochine, les 10e et 25e divisions parachutistes ont été créées en 1956, respectivement aux ordres des généraux Massu et Sauvagnac, durant le conflit algérien. Ces divisions sont dissoutes en 1961 pour donner successivement naissance à la division légère d’intervention, à la division d’intervention en 1963, à la 11e division parachutiste en 1971, puis enfin à la 11e brigade parachutiste en 1999.

Forte de 8 500 hommes et femmes, tous parachutistes, la 11e BP est une des brigades interarmes des forces terrestres. Comme les autres grandes unités, elle est appelée à s’engager dans le cadre des missions intérieures, sur le territoire national, à participer au dispositif des forces pré-positionnées dans les DOM/COM, en Afrique et aux Émirats Arabes Unis, enfin à intervenir sur les théâtres d’opérations extérieures.

La 11e BP est la seule brigade à disposer d’une capacité de mise à terre par la 3e dimension, ce qui la qualifie naturellement pour tous les types de missions nécessitant l’engagement des troupes aéroportées :

  • intervention dans l’urgence à langue distance ;
  • interventions en zones d’accès difficile ;
  • rétablissement d’une zone aéroportuaire ;
  • réserve interarmes dans des conflits aux contours incertains.

Composition

La 11e BP est composée d’un état-major (dont un poste de commandement aérolargable G08), d’une compagnie de commandement et de transmissions parachutiste, de 8 régiments, d’une école (ETAP) et d’un centre de formation initiale des militaires du rang (CFIM 11). La 11e BP est déployée dans le grand Sud-Ouest : son état-major est stationné à Toulouse et ses régiments se répartissent entre Tarbes, Pamiers, Castres, Carcassonne, Montauban et Toulouse…exception faite du 2e REP stationné à Calvi.

Les unités de la 11e BP aujourd’hui

Cliquer sur l’insigne pour accéder à la page Facebook de l’unité.

Le 1er Régiment de Chasseurs parachutistes

Le 1er Régiment de Chasseurs Parachutistes, situé à Pamiers, est constitué en 1943 au Maroc. Il est le plus ancien régiment parachutiste français. Il est issu de la première Compagnie d'Infanterie de l'Air formée en 1941en Algérie, à partir des effectifs des Groupements d'Infanterie de l'Air récemment dissous. On le trouve dès les campagnes de libération de la France, puis en Indochine et en Algérie.

Devise : Vaincre ou mourir
Le 2ème Régiment Etranger de Parachutistes

Le 2ème Régiment Etranger de parachutistes, situé à Calvi, est le seul régiment de la Légion étrangère encore en activité. Créé en 1948 en Algérie, il est notamment le seul régiment de la brigade à former et à breveter lui-même ses personnels aux techniques parachutistes grâce à son Centre d'Entraînement au Saut. Il sert en Indochine, en Algérie et s'illustre particulièrement en 1978 lors de l'opération Bonite au Zaïre.

Devise : More Majorum
Le 3ème Régiment Parachutiste d'Infanterie de Marine

Le 3ème Régiment Parachutiste d'Infanterie de Marine est situé à Carcassonne. Il a été créé en 1948 à Vannes et a porté successivement les noms de 3ème Bataillon Colonial de Commandos Parachutistes, 3ème Bataillon de Parachutistes Coloniaux (1951) et de 3ème Régiment de Parachutistes Coloniaux. Il est s'est particulièrement illustré au cours de la guerre d'Indochine, grand moment des parachutistes coloniaux, mais on le retrouve aussi au cours du conflit d'Algérie.

Devise : Être et durer

Le 8ème Régiment Parachutiste d'Infanterie de Marine

Le 8ème Régiment Parachutiste d'Infanterie de Marine, situé à Castres, a été créé en 1951 en Indochine sous le nom de 8ème bataillon de parachutistes coloniaux. Il a participé à toutes les opérations militaires conduites par la France, d'Indochine en Algérie, d'Afrique au Moyen-Orient en passant par le Centre Europe.

Devise : Volontaire
Le 1er Régiment de Hussards Parachutistes

Le 1er Régiment de Hussards Parachutistes, situé à Tarbes, est un régiment de cavalerie blindée français. Il est le seul régiment blindé de la 11e BP. Il a été créé en 1720 comme le 1er régiment de hussards. Il devient en 1946 le 1er régiment de hussards parachutistes.

Devise : Omnia si perdas, famam servare memento ("Si tu as tout perdu, souviens-toi qu'il reste l'honneur")
Le 1er Régiment du Train Parachutiste

Le 1er Régiment du Train Parachutiste, situé à Francazal, est spécialisé dans la livraison par air. Il est le seul régiment de l’armée de terre spécialisé dans l’appui à la projection et au soutien par voie aérienne (aérotransport, aéroportage, aérolargage). Créé en 1999, il assure tout type de largages : de personnel et de matériel. Il assure aussi le pliage et l’entretien des parachutes à matériel. Il est l'un des instruments privilégiés de l’engagement d’urgence.

Devise : Par le ciel, partout, pour tous
Le 35ème Régiment d'Artillerie Parachutiste

Le 35ème Régiment d'Artillerie Parachutiste, situé à Tarbes, est l’unique régiment d’artillerie parachutiste de l’armée française. Il est un régiment d’appui de la 11e BP, arme l’échelon national d’urgence des troupes aéroportées. Il est créé à Vannes en 1873. Il prend part aux combats de la Première Guerre mondiale, de la Seconde Guerre mondiale (notamment à Dunkerque), en Indochine et en Algérie. Régiment d'appui de la 11e BP, il fournit de multiples capacités d'appuis feux et d'intégration des intervenants.

Devise : Droit devant
Le 17ème Régiment du Génie Parachutiste

Le 17ème Régiment du Génie Parachutiste est situé à Montauban. Il a été créé en 1946 en Algérie, héritier des sapeurs de 17e Régiment colonial du génie qui franchirent le Rhin en 1945. Il assure toutes les missions du Génie d’assaut parachutiste dans un cadre d’emploi aéroporté, héliporté, mécanisé. Il détient une capacité unique en Europe qui consiste à rétablir ou créer une piste d’atterrissage. Sa vocation lui permet de larguer soldats et engins sur des zones inaccessibles par la route. Cette spécificité garantie aux Armées de disposer d’une plateforme aéroportuaire partout dans le monde.

Devise :Sapeur suis, para demeure
La 11ème Compagnie de Commandement et de Transmissions Parachutiste

La 11ème Compagnie de Commandement et de Transmissions Parachutiste est localisée à Toulouse. Elle a été créée en 1999 suite à la dissolution de la 14ème Compagnie Trans Para du 14ème Régiment Parachutiste de Commandement et de Soutien. Elle a pour vocation d’apporter le soutien au QG de la 11e BP et de compléter les moyens de transmissions des régiments si nécessaire.
CFIM 11e BP

Le Centre de Formation Initiale des Militaires du rang de la 11e BP est situé Caylus. Créés en 2010, les CFIM sont chargés d’assurer la formation générale initiale de l’ensemble des engagés volontaires initiaux de l’armée de Terre durant 12 semaines.
L'Ecole des troupes aéroportées

L’Ecole des troupes aéroportées est chargée de la formation des parachutistes des trois armées et de la gendarmerie. Elle est est située sur le camp Aspirant Zirnheld au nord de la ville de Pau (voir la page dédiée à l’ETAP). Elle trouve son origine à la fin de la Seconde Guerre mondiale dans la création d’un centre école des troupes aéroportées (CETAP) le 16 avril 1946. Le 1er juin 1947, le CETAP devient l’ETAP. Elle est chargée de la formation individuelle et collective, technique et tactique des parachutistes, cadres ou militaires du rang des trois armées et de la gendarmerie.